Retour

Le téléphone Princesse

Le téléphone Princesse fait ses débuts en 1960. Dans l’année qui suit son lancement, plus de 70,000 téléphones sont assemblés à l’usine de Northern Electric située à London, en Ontario.
Le populaire appareil téléphonique est offert en cinq couleurs : beige, blanc, bleu, turquoise et rose. Sa plus importante caractéristique : son cadran qui s’illumine lorsque le combiné est décroché. La nuit venue, le téléphone peut servir de veilleuse grâce à l’interrupteur situé à l’arrière de l’appareil.
Une fois lancé auprès des consommateurs, le téléphone Princesse bénéficie d’efforts de vente soutenus de la part des employés, qui se voient offrir des primes d’encouragement à la vente. Des infolettres aux présentations de marketing sans oublier les articles promotionnels, tous les efforts possibles sont déployés pour en faire la promotion auprès des employés de l’entreprise. Les « princesses », choisies parmi le personnel, jouent un rôle clé dans le cadre du lancement du téléphone. Portant une robe blanche, un diadème et une cape en velours, elles visitent de nombreux services afin de présenter le nouveau téléphone aux membres de l’équipe.