Impératif stratégique 1

Bâtir les meilleurs réseaux

Accroître la portée et les capacités de l’infrastructure essentielle des communications du Canada est la mission de Bell depuis sa fondation en 1880. Près d’un siècle et demi plus tard, nous sommes toujours le chef de file à cet égard, avec nos investissements sans précédent dans la meilleure technologie fibre à large bande et sans fil au monde. L’engagement durable de Bell envers la construction des meilleurs réseaux a permis de doter notre pays du solide réseau de communications dont il avait besoin pour réagir à la crise de la COVID-19. De plus, grâce à cet engagement, les Canadiens des quatre coins du pays, en zones urbaines ou rurales, disposeront des connexions de prochaine génération idéales pour stimuler le dynamisme de leurs activités dans l’économie d’aujourd’hui, axée sur l’infrastructure numérique à large bande.

Bell a fait passer au niveau supérieur l’innovation en matière de réseau à large bande grâce à des investissements inégalés dans l’infrastructure, les systèmes de soutien et les activités de recherche et de développement (R et D). Nos dépenses d’investissement de 4,2 milliards $ en 2020 reflètent l’expansion et l’amélioration de notre réseau sur fibre, de notre service Internet résidentiel sans fil en milieu rural et de notre réseau mobile 5G. Elles rendent compte aussi de l’augmentation de la capacité des réseaux et des investissements dans la redondance pour gérer les volumes d’utilisation sans précédent attribuables à la COVID-19. Elles témoignent également du budget le plus imposant destiné aux activités de recherche et de développement du secteur des communications au Canada.

Les réseaux sans fil et sur fil de Bell ont affiché un taux de disponibilité supérieur à 99,99 % durant la crise de la COVID-19, alors que les volumes d’utilisation connaissaient une hausse exponentielle : le trafic internet s’est accru jusqu’à 60 % le jour et 20 % la nuit au plus fort de la crise; l’utilisation de l’Internet résidentiel sans fil a augmenté de 40 % et les communications téléphoniques ont grimpé jusqu’à 200 % durant les périodes d’appel de pointe. Lorsque les mesures de confinement ont pris effet d’un océan à l’autre, le volume de téléconférences d’entreprises a explosé, atteignant un pic de 250 %.

Par ailleurs, pour répondre à la demande accrue durant la crise de la COVID, Bell a intensifié le déploiement de son service Internet résidentiel sans fil et avait notamment connecté 137 000 foyers de plus dans les régions rurales du Canada à la fin du mois d’avril 2020. L’Internet résidentiel sans fil est un nouveau service à large bande révolutionnaire conçu précisément pour desservir les petites collectivités éloignées. En 2020, nous avons augmenté les vitesses à 50/10 (vitesse de téléchargement de 50 Mbit/s par seconde et vitesse de téléversement de 10 Mbit/s par seconde), en plus d’avoir entamé l’intensification du déploiement de ce service dans les provinces du Canada atlantique. L’Internet résidentiel sans fil pourra joindre environ un million de foyers en zones rurales et éloignées de sept provinces, et près de 50 % de notre plan de déploiement a été réalisé jusqu’à maintenant.

Pour faciliter la reprise de l’économie canadienne à la suite de la crise de la COVID, tout en maintenant à long terme sa position de chef de file dans les communications à large bande à l’échelle mondiale, Bell met en œuvre un programme ambitieux visant le déploiement accéléré de ses réseaux, assorti d’un budget d’investissement supplémentaire de 1 milliard $ à 1,2 milliard $ pour la période 2021-2022. Ce programme d’investissement audacieux, qui s’ajoute aux dépenses d’investissement annuelles ordinaires de Bell, de l’ordre de 4 milliards $, permettra de porter le nombre total d’emplacements connectés aux réseaux de fibre optique et d’Internet résidentiel sans fil à environ 6,9 millions d’ici la fin de 2021, tout en doublant la couverture de notre réseau 5G. Ce projet devrait générer une activité économique additionnelle de 2 milliards $, en plus de créer approximativement 5 300 emplois directs et indirects supplémentaires au pays.

De concert avec Ericsson et Nokia, fournisseurs pour le volet infrastructure, Bell a procédé au lancement de son service mobile 5G dans de multiples centres durant l’été 2020, avec l’objectif d’offrir la couverture à 26 % de la population canadienne d’ici la fin de l’année. Notre leadership en matière de 5G a été souligné par le magazine PCMag, qui a désigné le réseau de Bell grand gagnant dans son rapport sur les réseaux mobiles les plus rapides au Canada pour 2020. Après une analyse poussée, PCMag a rapporté que Bell offrait des vitesses plus rapides et fiables dans un plus grand nombre de villes que n’importe quel autre fournisseur canadien. Les clients en dehors des zones de couverture 5G de Bell sont connectés sans encombre à son réseau 4G LTE, qui assure la couverture à plus de 99 % de la population canadienne.

Lire plus...

L’intensification des investissements dans le réseau de fibre et à large bande pour les zones rurales procurera des connexions supplémentaires dans les grands centres comme dans les petites localités, tout en favorisant la relance économique du Canada après la COVID-19.

Le service de fibre optique de Bell procure les vitesses de service Internet résidentiel les plus rapides sur le marché. En 2020, le programme de déploiement de ce réseau s’est poursuivi partout au Canada, dans les grands centres aussi bien que les petites villes. Il incluait un investissement de 400 millions $ pour connecter au réseau de fibre des foyers et des entreprises de Winnipeg ainsi qu’un autre programme semblable pour raccorder au réseau de fibre plus de 200 000 foyers et entreprises à Hamilton.

Le réseau entièrement optique de Bell s’étend bien au-delà des grands centres urbains. De Churchill, au Manitoba, à Lakefield, en Ontario en passant par Val-David, au Québec, de Bouctouche, au Nouveau-Brunswick à Souris, à l’Île-du-Prince-Édouard, en passant par Hantsport, en Nouvelle-Écosse, et à Fortune, à Terre-Neuve-et-Labrador, le service de fibre optique de Bell procure un service de connectivité à large bande rehaussé à un vaste nombre de petites collectivités.

Nous collaborons aussi avec le gouvernement fédéral et les autorités provinciales afin de procurer la fibre optique aux régions d’accès aussi difficile qu’onéreux. Le réseau sur fibre de Bell rejoindra sous peu 32 000 villes et exploitations agricoles en régions rurales dans le cadre de l’Internet for Nova Scotia Initiative, tandis qu’à l’Île-du-Prince-Édouard, nous parachevons la connexion de 9 400 foyers supplémentaires en partenariat avec les paliers fédéral et provincial. À Terre-Neuve-et-Labrador, Bell, le gouvernement provincial et plusieurs organismes communautaires œuvrent de concert afin d’installer le réseau LTE sans fil dans 11 petites collectivités reculées, dont bon nombre profiteront de l’accès sans fil pour la première fois.

Grâce à des vitesses de débit rapides et fiables et l’interconnexions par fibre optique, le réseau 5G de Bell a été lancé en 2020 dans plusieurs centres urbains Canadiens. Il est prévu que la zone de couverture doublera en 2021.

Au Québec, Bell déploie son réseau de fibre optique dans plus d’une centaine de collectivités non desservies et ces projets se font dans le cadre de programmes menés en collaboration avec le gouvernement du Québec et les autorités fédérales, ainsi que l’initiative Régions branchées. Dans le but d’accélérer encore davantage l’innovation et l’accès au réseau à large bande au Québec, Bell a simplifié le processus pour que les autres fournisseurs de services puissent accéder en toute sécurité à nos structures de soutènement. Nous avons également annoncé la création d’un Centre d’excellence visant à mettre en commun les meilleures pratiques et à offrir du soutien technique dédié aux fournisseurs de services.

Dans le Nord canadien, Northwestel, filiale de Bell, procède à la connexion au réseau optique des collectivités de Hay River et d’Inuvik dans les Territoires-du-Nord-Ouest, Inuvik étant en voie de devenir la première collectivité au nord du cercle arctique à être raccordée au réseau entièrement optique de Bell. Qui plus est, Northwestel est en train de procurer un service Internet plus rapide aux résidents du Yukon et à d’autres collectivités des Territoires-du-Nord-Ouest, en partenariat avec le Fonds pour la large bande du CRTC.

Bell a collaboré avec la Société de transport de Montréal (STM) et des partenaires du secteur pour mener à bien le déploiement du service sans fil dans les 68 stations et 71 kilomètres de tunnels qui composent le réseau du métro de Montréal, soit le plus important réseau numérique intérieur au Canada.

Principal investisseur dans la recherche et le développement en matière de communications au Canada, Bell a forgé des partenariats de recherche en 2020, notamment pour créer de nouveaux centres de recherche sur le 5G avec l’Université Western et l’Université de Sherbrooke en soutien à l’innovation en matière d’IdO et à la gestion intelligente de l’énergie.